Bibliothèque du cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bibliothèque du cinéma

Message  Shaedhen le Mar 28 Juin - 6:51

Le titre parle de lui-même, voici un endroit on l'on pourra parler de cinéma, présenter un film qui nous a plu, etc etc... Smile Je commence donc directement avec un film fort méconnu et c'est bien dommage car il est assez excellent dans son genre et surtout original dans la manière de traiter son sujet.

Pontypool (2008)



Synopsis allociné :

Pontypool, Ontario. Grant Mazzy, autrefois grande star de la radio nationale, se dirige, comme chaque matin à la station radio de la ville, situé dans le sous-sol de l'église. Il y rejoint Sydney et Laurel, les standardistes. Mais en plein milieu de la matinée, des émeutes font rages dans la région : un terrible virus vient d'être relâché. L'équipe n'a pas le choix : resté dans le sous-sol et informé les populations.

Un enième film de zombie allez vous me dire. Oui, mais non. La grande différence ici c'est qu'on est dans un huis-clos et que l'on ne sait pratiquement rien du tout de ce qu'il se passe à l'extérieur, si ce n'est via les témoignages de différentes personnes affolées. Dans le même ordre d'idée, il n'y aura pas des effusions de sang toutes les 2 minutes comme c'est souvent le cas. Du coup, on a véritablement l'impression d'être avec les différents personnages coincés dans cette station de radio et l'on a pas du tout l'occasion de s'ennuyer même si ils ne font pour ainsi dire que parler. D'ailleurs, il faut saluer l'excellente performance des acteurs et de Stephen McHattie (qui interprète Grant Mazzy) en particulier. Les dialogues sont souvent assez savoureux et je ne peux que vous encourager très fortement à voir le film en vost si possible car ça doit pas mal perdre en vf. D'autant plus qu'il s'agit d'un film canadien et que le français est utilisé déjà à la base et de manière tout à fait pertinente dans le film... mais je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler.
Bref, plutôt que de jouer avec nos nerfs en faisant sortir des monstruosités de l'ombre, Pontypool fait avant tout travailler notre imagination, à la fois par rapport à ce qu'il se passe au dehors mais aussi par rapport aux causes de l'infection par la virus. Ce dernier point se révèle d'ailleurs fort original.

Je le conseille donc très fortement !

_________________

avatar
Shaedhen

Messages : 456
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-news.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  Shaedhen le Jeu 7 Juil - 21:29

Rec



Synopsis allociné
Angéla est journaliste pour une télévision locale. Accompagnée de son caméraman, elle relate le quotidien de ceux qui travaillent la nuit.
Ce soir, elle est dans une caserne de pompiers. La nuit est calme, aucune urgence. Jusqu'au coup de fil d'une vieille dame qui réclame du secours. Le tandem suit les pompiers et découvre en arrivant sur place des voisins très inquiets. D'horribles cris ont été entendus dans l'appartement de la vieille dame. Angéla perçoit la tension des habitants, son reportage devrait enfin sortir de la routine... Elle n'imagine pas à quel point !


Rec s'inscrit donc dans la lignée des films réalisés de façon "amateur" à la manière d'un projet blair witch, cloverfield, ou encore paranormal activity. Sauf que, à la différence de ce dernier où on attend et attend encore pour finalement constater qu'il n'y a que 10 secondes un petit peu palpitantes à la fin du film, la tension montera ici graduellement pour finir en apothéose. Passé les premières minutes qui viennent introduire les principaux personnages, on rentre dans le vif du sujet pour ne plus en ressortir jusqu'à la fin. D'ailleurs, si le film est assez court (75 mins environ), ce n'est pas pour rien. Cela permet d'éviter le moindre passage superflu et d'aller à l'essentiel. On retrouve donc des gens dans un huis-clos, totalement dépassés par la situation dans laquelle ils se trouvent et surtout sans la moindre information utile. Contagion par morsure et tout le tralala habituel également... Rien de bien original mais le tout est bien fichu et le stress est là en permanence. C'est gore sans trop en faire, parfois prévisible mais tout autant surprenant. Je regrette juste un petit peu la fin qui part dans un vilain trip pas franchement nécessaire. (voir spoiler)
Spoiler:
possession et tout le bazar alors qu'on aurait pu s'en tenir à un simple virus

_________________

avatar
Shaedhen

Messages : 456
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-news.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  Finn le Lun 25 Juil - 10:24

Rec a l'air assez bien, j'ai vu la bande annonce.

Destination Finale ( 1 ) :





Synopsis allo ciné :
Pour le petit groupe d'étudiants, le voyage à Paris s'annonçait bien. Mais peu avant le décollage de leur avion, Alex a soudain une vision fulgurante : l'appareil va exploser en vol. Parce qu'il va tenter d'alerter les passagers, il sera expulsé de l'avion avec cinq de ses camarades et son professeur. Lorsque, quelques minutes plus tard, l'appareil explose, ils seront les seuls survivants... Pour Alex, ce don de voyance qui lui a sauvé la vie est aussi une malédiction. Comment expliquer ses visions ? D'ou lui vient ce fascinant pouvoir ?

Ce film est le premier de la saga Destination Finale, qui comporte pour le moment 5 films. Ce premier volet réalisé en 2000, est assez bien pensé. Le héros est victime de visions prémonitoires, dont celle de l'avion. Au fur et à mesure du film, les survivants mourront, à moins qu'ils ne parviennent à échapper à la mort...car ils étaient sensés mourrir lors de l'explosion de l'avion. Dans cette saga, c'est la mort en personne qui poursuit les survivants, pas comme dans Scream, où, ce sont des tueurs en séries déguisés.
Ayant regardé ce film avec Youn, je l'ai trouvé assez bien. Je n'ai pas eu beaucoup de frissons dans le dos, pas de véritables scènes d'horreur. Des gens qui tombent les uns après les autres seulement, par une mort différente, et par logique.
La fin est assez bizarre, le film stoppe d'un coup, ce qui donne envie de voir le 2.

Voilà voilà pour la présentation de Destination Finale 1 en espérant que c'était pas nul...
avatar
Finn

Messages : 94
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 19
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  Shaedhen le Mar 26 Juil - 22:21

Finn a écrit:
Voilà voilà pour la présentation de Destination Finale 1 en espérant que c'était pas nul...

Au contraire, c'est parfait ! Content de voir quelqu'un participer un peu aux bibliothèques Smile

_________________

avatar
Shaedhen

Messages : 456
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-news.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  Elea le Mer 27 Juil - 0:02

Black Dynamite - If yall like parodies..watch this!

http://www.blackdynamitemovie.com/

An outrageous action comedy-spoof following the exploits of an ex-CIA agent (Michael Jai White) and full-time ladies man out to avenge the death of his brother against kung-fu masters, drug-dealing pimps and The Man.

Meet Black Dynamite (Michael Jai White), the smoothest, baddest cat on the street. He’s a ladies’ man and the man with a plan. He’s also a former C.I.A. agent out to avenge his brother’s death. Whether he’s taking down drug dealers or sweet-talking foxy mommas, he’s the man on the streets out to stop The Man. Take a wild ride from the mean streets of the ghetto to the pool halls of the inner city, all the way to the “Honky House” with this bad-ass, tough-as-nails action hero.

BLACK DYNAMITE is a kung-fu-fighting, pimp-slapping, gun-blasting, outrageously over-the-top parody of ’70s-era blaxploitationfilms that delivers big action and even bigger laughs like nobody’s bizness. “Look out for this film. It’s Hilarious!” – SPIKE LEE

avatar
Elea

Messages : 48
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 29
Localisation : Memphis, TN

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  Elea le Mer 27 Juil - 0:02

Finn a écrit:Rec a l'air assez bien, j'ai vu la bande annonce.

Destination Finale ( 1 ) :



There's a Final Destination 5 coming out soon!
avatar
Elea

Messages : 48
Date d'inscription : 27/02/2011
Age : 29
Localisation : Memphis, TN

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  Finn le Mer 27 Juil - 7:42

De rien Jee ^^

I saw that Ele, i really want to see Final Destination 5 =D

J'aborde un film très connu, ou plutôt une saga. Tout le monde connait ça :

Le Seigneur des Anneaux- La communauté de l'anneau :




Synopsis allo ciné :

Dans ce chapitre de la trilogie, le jeune et timide Hobbit, Frodon Sacquet, hérite d'un anneau. Bien loin d'être une simple babiole, il s'agit de l'Anneau Unique, un instrument de pouvoir absolu qui permettrait à Sauron, le Seigneur des ténèbres, de régner sur la Terre du Milieu et de réduire en esclavage ses peuples. À moins que Frodon, aidé d'une Compagnie constituée de Hobbits, d'Hommes, d'un Magicien, d'un Nain, et d'un Elfe, ne parvienne à emporter l'Anneau à travers la Terre du Milieu jusqu'à la Crevasse du Destin, lieu où il a été forgé, et à le détruire pour toujours. Un tel périple signifie s'aventurer très loin en Mordor, les terres du Seigneur des ténèbres, où est rassemblée son armée d'Orques maléfiques... La Compagnie doit non seulement combattre les forces extérieures du mal mais aussi les dissensions internes et l'influence corruptrice qu'exerce l'Anneau lui-même.
L'issue de l'histoire à venir est intimement liée au sort de la Compagnie.


Saga fantastique. La trilogie du Seigneur des Anneaux est un chef d'œuvre réalisé par Peter Jackson, adapté du bouquin de J.R.Tolkien. Une fois plongée dedans, je n'ai pas pu faire de pauses, j'ai tout regardé d'un coup ( ce chapitre...mais aussi les autres ) ! Les paysages comme Fondcombe ou Minas Tirith et encore pleins d'autres ont bénéficié d'une beauté incroyable. Les musiques sont plutôt bien réalisées. Le film est fidèle au livre, l'histoire se déroule à un rythme convenable. Pour ma part, la saga est une des meilleures de celles que j'ai vues.
avatar
Finn

Messages : 94
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 19
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  gandalf thegrey le Mer 27 Juil - 12:59

c'est quoi ce truc "le seigneur des anneaux " .....connait pas. Very Happy C'est pas le truc avec le noobmaster gandalf machin chose ?...trop bidon le gars !!!
avatar
gandalf thegrey

Messages : 178
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 34
Localisation : drancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  Shaedhen le Mer 27 Juil - 15:21

Surprised Never heard of Black dynamite before but it sounds just like what i might enjoy a lot ^^. I'm definitely gonna check this out soon.

Quant au Seigneur des anneaux... ça reste pour moi une référence en matière d'heroic fantasy. Je pensais justement à relire les livres dans un futur proche. Smile

_________________

avatar
Shaedhen

Messages : 456
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-news.com

Revenir en haut Aller en bas

Sherlock holmes II

Message  Minidrax Majere le Mer 27 Juil - 16:08

Pour ceux qui ont vu le 1, je conseille le 2!! Il doit encore sortir mais...bon, question de temps.

trailer: http://www.youtube.com/watch?v=QU0SEeQJy0c

avatar
Minidrax Majere

Messages : 127
Date d'inscription : 28/02/2011
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  gandalf thegrey le Jeu 28 Juil - 16:32

Je me permet de vous conseiller une trilogie coréenne de Park-Chan-Wook sur la vengeance
"Mister vengeance"
"old boy"
"Lady vengeance"
Old boy est dans mon top five des films préférer.Un bijou de scénario.il a obtenue le grand prix du festival de cannes en 2004.
Et dans un autre registre je vous conseil encore un film coréen "Locataire".
Je n'écris pas de synopsis car je préfére vous laisser le découvrir par vous-mémes !!
avatar
gandalf thegrey

Messages : 178
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 34
Localisation : drancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  Shaedhen le Sam 6 Aoû - 18:08

J'ai vu la première moitié d'oldboy il y a quelques jours, j'attends (logiquement ^^; ) la fin avant de donner un avis dessus. En attendant, quelques films que j'ai vu ou revu récemment :

El orfanato - L'orphelinat



Laura a passé son enfance dans un orphelinat entourée d'autres enfants qu'elle aimait comme ses frères et soeurs. Adulte, elle retourne sur les lieux avec son mari et son fils de sept ans, Simon, avec l'intention de restaurer la vieille maison. La demeure réveille l'imagination de Simon, qui commence à se livrer à d'étranges jeux avec "ses amis"... Troublée, Laura se laisse alors aspirer dans l'univers de Simon, convaincue qu'un mystère longtemps refoulé est tapi dans l'orphelinat...

J'avais entamé le visionnage en ayant à l'esprit de l'avoir vu dans plusieurs listes de "films les plus effrayants" etc... Les trailers que j'ai vu du film laissaient imaginer la même chose. En fait, c'est une bien mauvaise publicité car il s'agit avant tout d'un drame sur portant sur le deuil et la perte d'un enfant entouré d'une aura surnaturelle. En soi ce n'est pas plus mal. D'ailleurs, je préfère même cette tournure inattendue. Le problème, c'est que le film se place ainsi entre deux chaises et ne réussit à briller ni d'un côté ni de l'autre. La fin reste cela dit surprenante, mais le film m'avait déjà un peu perdu de par ses longueurs auparavant. L'histoire en elle-même se veut originale, c'est vrai, mais, en contrepartie, viennent se greffer autour bien trop d'éléments qui laissent un arrière goût de déjà-vu. (enfant difforme caché du monde, fantômes d'enfants qui veulent "jouer", vieille baraque lugubre, mère qui veut tout faire pour retrouver son fils, etc etc... Bref, le film est correct mais sans plus selon moi.

Little Miss Sunshine



L'histoire des Hoover. Le père, Richard, tente désespérément de vendre son "Parcours vers le succès en 9 étapes". La mère, Sheryl, tente de dissimuler les travers de son frère, spécialiste suicidaire de Proust fraîchement sorti de l'hôpital après avoir été congédié par son amant.
Les enfants Hoover ne sont pas non plus dépourvus de rêves improbables : la fille de 7 ans, Olive, se rêve en reine de beauté, tandis que son frère Dwayne a fait voeu de silence jusqu'à son entrée à l'Air Force Academy.
Quand Olive décroche une invitation à concourir pour le titre très sélectif de Little Miss Sunshine en Californie, toute la famille décide de faire corps derrière elle. Les voilà donc entassés dans leur break Volkswagen rouillé : ils mettent le cap vers l'Ouest et entament un voyage tragi-comique de trois jours qui les mettra aux prises avec des événements inattendus...


Et voila un gros coup de coeur ! Je ne m'attendais pas à grand chose à l'entame du film, j'en suis ressorti particulièrement marqué par cette aventure qui mêle avec brio tout une palanquée d'émotions et de sentiments. Humoir un peu noir, personnages étonnants, drame intense, démolition et reconstruction d'une famille à peu près normale. Très touchant, le film ne souffre pour moi de pratiquement aucun défaut. Et ce, quel que soit l'angle sous lequel on le regarde. On pourra le voir comme une simple comédie routière ou comme quelque chose de nettement plus profond et poussant à la réflexion sur nos interactions avec notre entourage. Je ne peux que recommander très fortement !

The killer inside me



Lou a un tas de problèmes. Des problèmes avec les femmes. Des problèmes avec la loi. Trop de meurtres commencent à s'accumuler dans la juridiction de sa petite ville du Texas. Et surtout, Lou est un tueur sadique et psychopathe. Lorsque les soupçons commencent à peser sur lui, il ne lui reste pas beaucoup de temps avant d'être démasqué...

Là aussi, un gros coup de coeur. J'avais vu le film une première fois il y a quelques mois et revu il y a quelques jours. Clairement, il n'y a pas eu le succès qu'il méritait lors de sa sortie. Mais ça peut se comprendre assez facilement, le réalisateur n'épargnant pas grand chose à son public et n'ayant pas peur de montrer quelques scènes assez choquantes (avec notamment un passage à tabac de Jessica Alba des plus marquants). Cela dit, ces scènes se justifient pleinement puisqu'on plonge en plein film noir et dans l'univers d'un tueur en série magistralement interprété par Casey Affleck (un de mes acteurs favoris d'ailleurs). Pour le reste, pas grand chose à redire. Le décor fin années 40 est parfaitement planté, les personnages secondaires assurent leur rôle superbement bien, le film bien que relativement long ne souffre d'aucune lenteur. J'ai lu pas mal de commentaires négatifs sur la fin, personnellement elle ne m'a pas du tout dérangé et je l'ai même plutôt apprécié. Je ne peux donc que le conseiller très fortement mais à un public averti !

_________________

avatar
Shaedhen

Messages : 456
Date d'inscription : 27/09/2010
Age : 28
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur http://www.manga-news.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  gandalf thegrey le Dim 7 Aoû - 15:53

en effet the killer inside est vraiment sympa , j'ai eu aussi l'impression que ce film est passer inapercu ....dommage.
avatar
gandalf thegrey

Messages : 178
Date d'inscription : 12/10/2010
Age : 34
Localisation : drancy

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bibliothèque du cinéma

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum